DOUANE

Participation du Maroc à l’assemblée de l’Organisation Mondiale des Douanes

M. Zouhair CHORFI, Directeur Général de l’Administration des Douanes et Impôts Indirects, a conduit une délégation pour participer aux travaux de la 77ème session de la Commission de Politique Générale (CPG) et des 129ème/130ème sessions du Conseil de l’Organisation Mondiale des Douanes ayant eu lieu à Bruxelles du 03 au 08 juillet 2017.

Au cours de ces travaux, les 182 Membres de l’OMD, leurs partenaires du secteur privé et des représentants d’organisations internationales se sont penchés sur les mutations rapides que connait l’environnement économique et commercial et leur impact sur leurs domaines d’intervention respectifs. Ils ont examiné les moyens de travailler ensemble pour mieux prendre en charge ces évolutions et les défis qu’elles leur imposent et particulièrement aux Administrations douanières appelées à faciliter le passage des flux commerciaux produits dans une chaîne de valeur de plus en plus complexe et porteuse de risques sécuritaires.

Dans un tel contexte, les Membres de l’OMD se sont accordés sur les priorités vers lesquelles les efforts seront orientés au cours des prochaines années et ce tant au niveau de la recherche que du renforcement des capacités et des financements. Six axes ont été définis, à savoir la facilitation des échanges, le commerce électronique, la sécurité, la coopération douane/administration fiscale, les flux financiers illicites et la mesure de la performance.

Globalement,  l’accent a été mis sur l’intérêt pour les administrations douanières de développer des solutions innovantes en matière d’analyse de données pour tirer parti, dans les contrôles et la lutte contre les trafics transfrontaliers, des flux d’informations inhérents à la chaîne logistique internationale. A ce sujet, le Maroc a exhorté le Secrétariat Général de l’Organisation à réaliser des avancées dans le domaine de l’inter-connectivité des douanes, de reconnaissance mutuelle des contrôles et d’élargissement du réseau international (DRI) arguant que la facilitation du commerce et la tendance vers l’intégration régionale imposent désormais une approche communautaire et une plus grande collaboration entre administrations douanières. Il a souligné que la performance des douanes devra se mesurer, également, à leur capacité à travailler ensemble et à mettre en place les moyens leur permettant d’accroitre l’efficacité des contrôles conjoints et la prévention des risques sécuritaires.

L’ouverture des sessions du Conseil a été marquée par une allocution du Commissaire européen Pierre MOSCOVICI qui a affirmé l’importance accordée par l’UE à la mise en œuvre de l’AFE. Il a annoncé que l’UE a accordé à l’OMD une enveloppe conséquente, en sa qualité d’organisation reconnue compétente pour la mise en œuvre des dispositions de cet Accord et que ce budget sera versé dans les activités de renforcement des capacités des administrations douanières pour leur permettre de se conformer aux exigences de l’AFE.

Il a rappelé dans son allocution le niveau de complexité de la mission des Administrations douanières opérant sous plusieurs contraintes en soulignant qu’une protection insuffisante des frontières est de nature à compromettre les objectifs de cette mission.

Source : lnt.ma

 

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

LES + POPULAIRES

To Top